finger in the nose

Fine’ Gueure ine ze Nauze

Mes stagiaires ont souvent l’air surpris, voire horrifiés lorsque je leur dis « Break a leg ! » (Casse-toi
une jambe!) avant de passer un test, un examen ou un entretien d’embauche, or cette expression
n’est en rien négative. Elle est même souvent dite sur un ton enjoué et c’est une manière pour les
superstitieux de souhaiter bonne chance à quelqu’un. Elle nous vient du monde du théâtre : si le
spectacle était un succès, les artistes risquaient de se casser une jambe à force de multiplier les
révérences à la fin de la représentation.

Chaque langue a des expressions qui lui sont propres. On ne peut pas les inventer. On les appelle
« expressions idiomatiques » ou « idioms » en anglais et font partie de la communication au
quotidien.

Les images et les métaphores des idioms sont souvent liées au temps, aux animaux, à la nourriture,
au corps humain… Certaines ressemblent beaucoup au français. Par exemple, si votre nouvelle
voiture vous a coûté un bras, un anglais y aura aussi laissé une jambe. Ainsi, pour dire que quelque
chose coûte cher, vous pouvez utiliser l’expression « cost an arm and a leg. »
D’autres peuvent être assez déroutantes et les traduire directement pourrait mener à quelques
incompréhensions… L’expression « It’s raining cats and dogs ! » (il pleut des chats et des chiens)
s’utilise lorsqu’il pleut vraiment beaucoup et que s’en est trop. En français, on peut la traduire par
« il pleut des cordes. »

Les idioms, bien placées, reflètent un bon niveau d’anglais. Encore faut-il les connaître et les
comprendre. Il y en a des centaines, mais pas besoin de se stresser à toutes les apprendre par coeur.
Restez « cool as a cucumber » et régulièrement, choisissez-en quelques une (maximum 5) parmi
celles qui vous semblent les plus utiles et fixez-vous le défi de les caser dans une conversation
(pourquoi pas avec votre formateur…;)).

Là, vous vous dîtes que c’est trop facile… « Finger in the nose ! » (prononcé à la française bien sûr),
mais méfiance ! Votre interlocuteur risque de vous regarder avec un air dégoûté en se demandant ce
qui ne va pas chez vous. Il s’agit ici d’un faux anglicisme, d’un calque humoristique de l’expression
« les doigts dans le nez » en anglais.

Il peut être très intéressant et amusant de comparer une même expression en anglais et en français.
En plus de rajouter de la qualité à votre discours, les images utilisées peuvent vous apprendre
beaucoup sur la culture du pays. C’est ce qu ‘on appelle faire d’une pierre, deux coups…* Je vous
laisse chercher la traduction de cette dernière. La lecture de cet article vient de vous apporter vos
cinq premiers idioms.

* To kill two birds with one stone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut